Au Bunker de la dernière Rafale

............le blog de Norkhat 0_O ...sous le signe du Capricorne et du hasard-objectif...

31 décembre 2008

COLLAGE_VITAMINE

Posté par norkhat à 16:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Internet, frontière de l'infini, dates stellaires etc...
des babioles deci de là
et puis une perle :
le magazine online IMAGE & NARRATIVE
http://www.imageandnarrative.be/index.htm


COLLAGE_HAMBURGER

Posté par norkhat à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

PARCE QU'AU MILIEU DU LABYRINTHE APRÈS TANT DE TOURS ET DÉTOURS
QUELLE PREUVE AS-TU
QUE TU N'ES PAS
DE FAIT
LE MINOTAURE

Posté par norkhat à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 décembre 2008

Le rêve des deux états du monde.



Pendant la Grande Grippe, les nuits s'étirèrent jusqu'à durer quinze heures
les rêves se multiplièrent, dizaine et douzaine d'histoire,
l'horloge de mon portable 4H12 4H27 4H50 6H 10H 14H34 perdu dans le lit se cachait sous les couettes
le temps semblait bondir comme une grenouille épileptique.

Des rêves déferlaient,
je me rappelais de tout
je ne me rappelle plus de rien
à part la parenthèse englobant tout,

sous-jacent de ces rêves était une installation dont j'étais un participant volontaire
all wired with electrodes
selon que durant mon sommeil, ou mon assoupissement
j'étais allongé de tout mon long ou replié
dans cette position qu'on dit fœtal

alors
le monde autour de l'installation
et l'univers autour du monde
adoptait l'une de ses deux formes fondamentales

stretching toward infinity
ou se condensant dans un seul point d'une masse infinie
insoutenable.

le chiffre deux clouait le rêve ouvrait le rêve
et puis j'ai eu deux fois deux vingt deux ans

cette dualité essentielle à l'homme qu'elle devienne un blason
je me suis toujours méfié des gradations
des hierarques et des hierarchies
montez vers 10 où irez vous après ?

pressenti dans la transe et vécu comme un fil conducteur à travers des douzaines de rêve
le souffle qui condense et qui détend.

L'être se défend par cette dualité

Infiniment lié, le point et la ligne en calligraphie ne sont pas deux figures géométriques, mais les noms secrets de ces deux états du monde
et de l'univers étendu
en mettant toute son attention dans un point
en mettant tout son souffle dans une arabesque folle qui s'empare de la page et qui tourbillonne autour du mot
prolongeant la lettre dans l'espace
jusqu'à ce que la lettre soit l'espace un drap tendu sur lequel flotterait l'essence du songe de couleurs et de coulées d'encre.

Massage, ce point de shiatsu maintenant au-delà du possible. Un unique point absorbant toute la conscience

et la paume ouverte parcourant le corps de la tête au pieds, l'entraînant dans des tourbillons inversés renversant.

Deux états du monde, le point, le poing fermé
la paume, la ligne ouverte.

deux manières de dormir ou de rêver.


sunrise, sunset, cycle solaire, cycle binaire, ces deux visages de l'ENERGEIA qui me hante
comme j'aime ces deux visages.

And once you get a ride on this solar binarity,

there sure is no going back
myths come through a pinhole

the day you turn 22
and you count an recount the major arcanas of a tarot game
with a knowing and loving smile for each figure and each card....

Posté par norkhat à 22:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 décembre 2008

Amfeed

Posté par norkhat à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 décembre 2008

Des photos qu'il faudrait pouvoir prendre avec les yeux

par cette porte entrouverte et couverte de caractères chinois, un flot continuel de vapeur s'élève, je m'approche
des dizaines et des dizaines de robes violettes et carmins, magnifiques, sèchent alignées,
bruit de vapeur et de machines dans le lointain, tout un ballet qui reviendrait se faire une beauté

dans le metro je cadre mentalement une photo mais c'est un flash qui m'éblouit complètement, au fond du wagon, un vieillard hagard
vient de photographier ces compagnons d'infortune. Je suis complètement groggy
tel est pris qui croyait prendre

et puis avec la fièvre on remarque des détails qui semblent échapper aux passants,
cette petite fille aux béquilles essaye de ne pas toucher terre, à chaque aller retour elle s'envole joyeusement
c'est un jeu.

un homme en costume de marin porte trop de paquets, une boule de cristal tombe par terre rebondit plusieurs fois sur la chaussé et revient dans ses mains.


Je suis un peu esquinté, trois fois quinze heures de sommeil, ça ne va pas !
Mais j'ai été tellement touché par l'anniversaire surprise qu'on m'a organisé !
Je ne pouvais pas me permettre de faire la fête !
Merci merci merci ma K. de toute cette tendresse.

Posté par norkhat à 01:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2008

Pre-cog.

Est-ce un curieux cadeau d'anniversaire ?
On commence à extraire des images du cerveau, on nous dit les rêves c'est pour bientôt !
On a extrait quatre lettres pas plus tard qu'hier.

Je m'interesse et je m'inquiète : l'artiste se donne beaucoup de mal pour se sortir les vers du nez.
Si à l'avenir on peut peindre par la pensée...

Remarque moi je m'en fiche, j'ai lu tout Philip K. Dick, je suis plus que paré !

Résultat, dans mon rêve j'ai passé mon temps à expliquer les détails de cette découverte (et à en inventer pas mal d'autres) à des êtres bien étranges.

Ah, ce jeune homme qui danse avec un serpent sur une bicyclette en plein mouvement. Cette forêt soudainement peuplée de panthères et de caïmans. Par enchantement, comme par ...

Ces souvenirs sont trop précieux pour en avoir une image précise...

ou pas.

La science-fiction, c'est une des seule littérature où l'auteur soit encore à l'ouvrage, approchez bonnes gens !

"A new life awaits you in the Off-World colonies. The chance to begin     again in a golden land of opportunity and adventure..."

Posté par norkhat à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

.

I WOKE UP WITH A SEED BY MY SIDE

Posté par norkhat à 11:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2008

La pêche !

Posté par norkhat à 16:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 décembre 2008

Coming soon



Bientôt sur vos ECRANS
un blog collectif de la Nébuleuse avec des podcasts, des vlodcasts, des essais, des photos, des poèmes
des critiques d'expos, de cinéma, des rendez vous, tout tout tout. Et même le patron de la culture générale
le bien-aimé Général Kultur et tous ses petits amis.

Restez branchés !

Posté par norkhat à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]