Au Bunker de la dernière Rafale

............le blog de Norkhat 0_O ...sous le signe du Capricorne et du hasard-objectif...

04 mars 2007

Dada soulève tout !

voici un petit lien vers un vaste site
http://www.ubu.com/Dada_SouleveA4
dans la section des sons vous y trouverez des enregistrements de Gherasim Lucas, Lacan, Tristan Tzara et de tout ce que le béton a fait de meilleur
pour peu que vous jetiez un coup d'oeil à la section videos, ou ethnopoetics, vous n'en ressortirez pas indemne mais ému
ou intrigué

DADA___MANIFESTE

Posté par norkhat à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

quelques minutes après la nuit...

A l'origine d'une série de calligraphie  : une liasse feuille trouvée sur les marches d'un quartier latin,  nouée par un petit ruban de soie : Face Au Verrou d'Henri Michaux, un recueil sans colle ni couverture.
Avais-je le droit d'aussitôt m'en saisir ?

Je l'ai recueilli quelques minute avant la pluie.
Tant qu'à verser l'eau sur l'encre...

SCAPHANDRIER.michaux074

VOULANT SAISIR UNE     ÉPINGLE

PLEURE
OU
        TREMBLE

http://lapoesiequejaime.net/michaux.htm

Posté par norkhat à 04:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]

La Seconde

Un  de ces deux dieux qui selon l’univers se livraient à des actes
contre-nature, pénétrés qu’ils étaient du principe rasoir de la
causalité, avait pris la seconde. Et ses pensées réduites, un train vertigineux.
Nom de dieu. Ô mon v., tu vas percevoir, tu vas voir !
A la voix précisément de l’autre, il eut sa première pensée, et sentit
de joie jeune, ses limites. Il choisit de se taire. De l’air !
Un sang inexistant se fit sentir dans des organes impraticables.
Ce sang qu’affluait à son sexe hiératique : tout existait cet instant.
      Il demeurait. Intensément. Cela dura.    
            Mais le temps : tout était terminé.

Il avait pris la Tempe qui conférait à un dieu, pour une seconde et
pour un lieu le sentiment d’une mortalité.

                Repris des dimensions de l’univers, il cessa d’exister.

Posté par norkhat à 02:25 - Poé-sie - Commentaires [1] - Permalien [#]

dailymotion en folie

Et quelque-z-unes des vidéos les plus funky de dailymotion actually

http://www.dailymotion.com/mozinor/video/x12y1t_la-galere-de-la-fonk
Ben-Hur Sound System : make it fonky !

http://www.dailymotion.com/video/xuntl_cecilia
Nicolas&Cécilia : ce soir je reste à la maison !

http://www.dailymotion.com/video/x18vj6_save-the-green-planet-trailer
la bande annonce de Save the green Planet

http://www.dailymotion.com/video/x17r1_j-ai-vomi-dans-mes-cornflakes
une histoire de la vie

un film culte du Sunset Boulevard ! (...et que votre délégué syndical est un singe...incontrolable !)
http://www.dailymotion.com/video/xo68q_pas-facile-detre-sid-marcus

Posté par norkhat à 02:14 - Pur Délire - Commentaires [2] - Permalien [#]

Jabberwocky

Et pour clore cette séquence inaugurale, je vous propose ce poème de L.W.
Qui saura vous régaler,  j'en suis sûr...
(n'oubliez pas les liens !)

JABBERWOCKY

By Lewis Carroll
(from Through the Looking-Glass and What Alice Found There, 1872)

`Twas brillig, and the slithy toves
 
Did gyre and gimble in the wabe:

All mimsy were the borogoves,
 
And the mome raths outgrabe.


"Beware the Jabberwock, my son!
 
The jaws that bite, the claws that catch!

Beware the Jubjub bird, and shun
 
The frumious Bandersnatch!"

He took his vorpal sword in hand:

Long time the manxome foe he sought
--
So rested he by the Tumtum tree,
 
And stood awhile in thought.

And, as in uffish thought he stood,
 
The Jabberwock, with eyes of flame,

Came whiffling through the tulgey wood,
 
And burbled as it came!

One, two! One, two! And through and through

The vorpal blade went snicker-snack!

He left it dead, and with its head
 
He went galumphing back.

"And, has thou slain the Jabberwock?

Come to my arms, my beamish boy!

O frabjous day! Callooh! Callay!'
 
He chortled in his joy.


`Twas brillig, and the slithy toves
  Did gyre and gimble in the wabe;
All mimsy were the borogoves,
  And the mome raths outgrabe.

P.S. :
Ne ratez pas les inénarrables traductions proposées
par ce groupe d'élève de l'université de Lille :
http://angellier.biblio.univ-lille3.fr/ressources/jabberwockytraduction.html
Ni cette page qui lui est consacrée :
http://www.jabberwocky.com/carroll/jabber/

Posté par norkhat à 01:48 - Poé-sie - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2007

Fantasmagoria - La Maison a Faim


Fantasmagoria - La Maison a Faim
Vidéo envoyée par norkhat

Ceci est le second film de la série "Fantasmagoria" par les Productions de la Pieuvre. hommage à Horsefat Hateart (H.P. Lovecraft pour les intimes) réalisé à la suite de la très traumatisante projection de "Save the green planet" (voir le trailer)

cliquez ici pour voir la suite de la série fantasmagoria !

Posté par norkhat à 23:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Premier Post !

Moo hoo ah ah ah !

A cette heure indue, en véritable "creature of the night"
j'ai décidé (après la lecture de maints blogs bd, et des résolutions concrètes pour les révisions du concours)
de créer un blog !

en fait...
c'est le second
non en fait le troisième
il y eu cet éphèmere livejournal (llg time)
et ce msn space un peu bancal

mais là c'est du sérieux, je passe beaucoup de temps sur la toile et j'aimerai pouvoir y disposer en petits cercles concentriques
des textes, des images, et surtout des liens, pour vous renvoyer par ricochets aux délires les plus jubilatoires qui soit.
Surtout, j'ai-j'aurai : envie d'écrire !

DSCN6404

la saison s'annonce chaude !

Le concours de l'ENS-Lyon
la parution de Gilgamesh n* 3
http://nebuleuse.gilgamesh.free.fr/index.php

et après ça, le mystère, la galaxie inconnue !
Objectif Nul ! La voie Martiennne ! L'Opikanoba ne répond plus !

je reviendrai donc anachroniquement z-erratiquement gribouiller sur ce coin de la toile
du grand tissu universel qui vous relie vouzamoi. Voui. Boui.

donnant le coup d'envoi avec cette citation d'un quatrième de couverture de transmet
-->"At the very Beginning of things was the Black Squirel and He ate Cheese"

un petit message politique de Spider JerusalemSpider_Jerusalem___Voting

et cet essai de Neal Stephenson, un grand écrivain de SF (et oui, il en existe)
http://project.cyberpunk.ru/lib/in_the_beginning_was_the_command_line/

Posté par norkhat à 23:37 - Commentaires [6] - Permalien [#]