Au Bunker de la dernière Rafale

............le blog de Norkhat 0_O ...sous le signe du Capricorne et du hasard-objectif...

04 janvier 2009


devant certains moments de certaines oeuvres d'art
des larmes qui ressemblent à l'émotion pure
Alphaville de Godard, et ce poème d'Eluard recomposé par le G. et lu par la K.
dans Histoire(s) du Cinéma, quand une jeune femme commence de réciter
"Pour l'enfant amoureux de cartes et d'estampes"

Devant certaines pages cochées de la Recherche du Temps Perdu

ce pouvoir qu'ont les mots, les images
d'émouvoir.

Le lent tracé de la larme pure.
Cocteau aux yeux peints croisant Jean aux yeux crevés dans le Testament d'Orphée

La raie Manta de la Dolce Vita
Blade Runner, Batty, Colombe.

Orfeu Negro

Je ne suis pourtant pas (si) sentimental ?


Rayonnement des oeuvres...

Energeïa et Energumènes...

Il se trame des choses curieuses dans l'ombre du mental.

Posté par norkhat à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire