Au Bunker de la dernière Rafale

............le blog de Norkhat 0_O ...sous le signe du Capricorne et du hasard-objectif...

31 mars 2008

J'ai retrouvé mon dictaphone !

"Diane, it's - I don't know what time it is, Diane, I've been shot. I was out for a while and I can't reach my watch. The sky's getting light, I can hear birdsong. I'm lying on the floor of my room. There is a great deal of pain and a fair amount of blood. I seem to remember three shots, all to the midsection. I was wearing my vest last night, per Bureau regulations when undercover, but even so, if you can imagine someone dropping three bowling balls on your chest from a height of about nine feet you might begin to approximate the sensation.
On balance, though, being shot is not as bad as I had always imagined it might be. If you can manage to keep the fear from your mind. Then again, I suppose you could say that about almost anything in life: it's not so bad if you can keep the fear from your mind.
At a time like this, curiously, you immediately think of the things you regret, or the things you would miss. I would like, in general, to treat people with much more care and respect. I would like to climb a tall hill, sit in the cool grass and feel the sun on my face. I wish I could have cracked the Lindbergh kidnapping. I would very much like to make love to a beautiful woman who I had genuine affection for. I would like that very much.
All in all, a very interesting experience."

.Twin Peaks.

Posté par norkhat à 23:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Music for One Apartment and Six Drummers

Music for One Apartment and Six Drummers
Vidéo envoyée par Spectacles_Vivants

 

And there was Music in the air !

Posté par norkhat à 21:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 mars 2008

La Revanche de la Pieuvre

And the Lord came to me
and said : sonny, "Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie..."
And I said " STAY RIGHT WHERE YOU ARE !
They took the octopus from me. And a curse of ink shall befall them."


My sister woke me tonight, for it was to be a night of blades :

it took six hours, adventures, coincidences, fears, cheese and puns to make my stencil whole again !

some will gently call it : THE SECOND COMING
(of the octopus)

here it is...

DSCN7878

And this is how it looks underwater :

DSCN7883


This is from Desnos :

DSCN7885

And this from Breton, Jodo, Julie :

DSCN7884

This was my sister's

DSCN7886

and one would almost read : Fire, Walk With Me.


Slumber ! Lie with me !

(and he collapsed into sleep, sending an octopus of love unto the world of words)

Posté par norkhat à 08:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 mars 2008

Aboard the Darjeeling Limited

        Le personnage central de ce film, vous l'aurez deviné
c'est Bill Murray.

Qui d'autre que Bill Murray aurait raté avec autant de classe le Darjeeling Limited ?
thelifeaquaticpubc


Je suis allé voir l'histoire de ces trois frères avec ma petite soeur.
Sur le point de partir à Chicago avec mon ami d'enfance
je prévois un voyage haut en couleur
il faut se procurer une plastifieuse...

La Vie Aquatique, Darjeeling Limited
deux films qui se mêlent qui se croisent
l'un sous-marin, l'autre véritable désert d'épices
le concert de ces fratries et ces visages me fait aimer le cinéma
même si je préfère le gazon de la villette un soir d'été
à la moiteur des mégacomplexes ugc

il est grand temps de repartir à l'aventure
mais d'abord, quelque chose de complètement différent : une quasi nuit de sommeil !

Posté par norkhat à 23:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LE GRAND SOMMEIL

DSCN5367


Posté par norkhat à 23:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2008


un message de personne

Photo000

des détournements qu'ils sont drôles


Photo058

des images érotiques qu'elles sont magnifiques




Photo186Photo148


J'ai un homonyme adepte du poska semble-t-il,
ce grand inconnu passe partout ou je passe,
un bar de ménilmontant,
un siège de censier
une station

attention, Corto nous a prévenu dans la maison dorée de Samarkand, c'est mauvais signe de croiser son double !



Photo183

Posté par norkhat à 01:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 mars 2008

Happy Spring !

nDSCN7812nDSCN7822

- FAIRE CONTRE MAUVAISE FORTUNE BUNKER -
dixit O.B.

Posté par norkhat à 21:52 - Commentaires [4] - Permalien [#]

A Sade Story

Eugenie
Vidéo envoyée par confidencial

Et maintenant, détente ! Le narrateur de cette bande-annonce mérite un oscar. (le monteur aussi d'ailleurs) -Oscar ? donne au monsieur ce qu'il mérite :p soyons audacieux grâce à l'audace !

Posté par norkhat à 18:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Jesus...

Jesus et les drogues
Vidéo envoyée par Adellama

Posté par norkhat à 18:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Woop ! Police !

Cela aurait pu être une scène de film,
Oscar "Scar" Barda,  Noam "Norkhat" Von Spielmann, sur le banc du commissariat,
devant un dossier "archive matériel" et "archives ivresses"

zoom back camer
a, flashback : enfance, st Merri, split-screen, coming-back inénarrable : au moins nous sommes toujours deux à faire des bêtises.

"The clock's run out, time's up over, bloah!
Snap back to reality, Oh there goes gravity"

bienvenu sur la radio de la police : au coin de rue on a retrouvé un homme décapité...
heureusement les pochoiristes, terribles criminels, sont déjà sous les verrous.

"des artistes inconnus qui auraient mieux fait de le rester" plaisante l'officier
les vannes de la police : des blagues uniques au monde, à la saveur inoubliable,
n'oubliez pas cependant "que vous êtes du mauvais côté du bâton"

 

les charges : attentat à la pieuvre, pochoir, dégradation de bien public, étrangeté,
condamné à vivre selon les lois secrètes du hasard-objectif.

cette pieuvre alchimique, cette pieuvre de  Paracelse qu'il avait fallu changer en jeu d'ombres et de lumières,
un travail minutieux, épuisant, exaltant : rendre les entrelacs de tentacules, on me soupirait "impossible !"
elle était impossible...impossiblement belle cette pieuvre pour mes yeux qui l'attendaient

aussi fallait-il peut-être qu'elle soit  éphèmère !

 confisquée comme pièce à conviction elle n'est pas pour rien le symbole de l'éphémermétique

 

inculpé pour un poulpe !
que dire ?  it makes sense doesn't it ?


une Arcane 17 poché au  numéro 17 un lundi 17
c'était tenter le destin !

 

"La liberté (conditionnelle) ou l'amour" !

 

I'm Free on "Parole", quel must pour un littéraire....

 

et comme on dit chez nous

"Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir"

 

Quel bonheur que les pochoirs : lors de la séance de création j'ai vu fleurir plus d'une oeuvre subtile autour de moi !
décorer Paris, faire vivre les rues avec des images, cela me paraît encore une très belle idée,
nous vivrons heureux et nous pocherons cachés...

Posté par norkhat à 18:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]